Accueil du site - Contact

Une journée de protestation de masse pour en finir avec le « gouvernement intérimaire » et expulser les troupes US d’Irak

Après la résolution 1546 du Conseil de sécurité de l’ONU ait passé, les USA vont maintenant légitimer l’actuel « gouvernement intérimaire » sous forme d’un « transfert d’autorité » prévu le juin 30. Le « gouvernement intérimaire » est les résultats de la politique des USA fondée sur la guerre et la famine pour des millions de personnes, la destruction, le meurtre, la torture et la désintégration de la société civile en Irak. Le « gouvernement intérimaire » se fondera totalement sur l’appui des troupes US et de leurs alliés.

Ce gouvernement est incapable de fournir le pain, la stabilité, la liberté, et un avenir viable pour la population. Il ne peut pas protéger la société contre le sombre scénario qui se déroule en Irak. C’est un gouvernement formé pour sauver du fiasco les projets politiques des USA et pour s’assurer que la première étape du « nouvel ordre mondial » américain va réussir. Le « gouvernement intérimaire » survivra seulement par la guerre et le meurtre, aux dépens des enfants, des femmes, des ouvrier-es et des prolétaires en Irak.

Qui sont ceux qui se sont regroupés dans ce « gouvernement intérimaire » ? Une série de groupes ethnocentriques Arabes et Kurdes, et d’islamistes, qui au cours des 13 dernières années, ont soutenu les sanctions économiques, les guerres, et les massacres US contre les Irakiens. En plus des chefs tribaux, le « gouvernement intérimaire » se compose des survivants du régime Bassiste et les charlatans politiques qui ont accumulé leurs richesses en soutenant le carnage et la destruction, en recevant des subsides de la C.I.A. Voilà qui sera légitimé par le « transfert d’autorité ». Le gouvernement des USA met ce gouvernement intérimaire aux commandes des droits et des libertés des masses en Irak, selon la démocratie américaine... mais aussi la charia islamique, les identitarismes sectaires et ethnocentriques. Ce gouvernement, imposé aux masses d’en haut, est illégitime.

* Ce gouvernement doit être forcé à la démission par la lutte des masses et à remettre l’autorité plus à un gouvernement qui représente le peuple de l’Irak.

* L’occupation US doit finir et toutes les forces de coalition doivent se retirer immédiatement d’Irak. Toutes les institutions internationales doivent officiellement reconnaître le droit des masses irakiennes à déterminer leur destin.

* Seul un gouvernement composé des représentants des masses et fondé sur leur intervention directe, soutenu par l’humanité civilisée, peut sauver la société irakienne de l’impasse actuelle et fournir le pain, la stabilité, la liberté et les droit civils.

Le Parti communiste des travailleurs d’Irak appelle à la tête de la lutte de masse pour forcer le « gouvernement intérimaire » à démissionner, à en finir avec l’occupation, et à expulser les forces des USA et leurs alliés d’Irak. Nous appelons, le 30 juin 2004, à une journée de protestation et nous organiserons des rassemblements de protestation et des sit-in devant les ambassades des USA, en Europe, au Canada et en Australie.

Le Parti communiste des travailleurs d’Irak invite tous les partis et organisations de gauche et les ami-es de la liberté dans le monde entier à soutenir les masses irakiennes et leurs revendications. Elle les invite également pour participer à ces rassemblements et à sit-in.

Parti communiste des travailleurs d’Irak (organisation à l’étranger), 12 juin 2004

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)