Accueil du site - Contact

Provocation des nervis du régime de Ben Ali à Paris - La liberté de réunion malmenée

Arrestation de deux organisateurs de la réunion du Comité pour la libération de Jalal Zoghlami, prisonnier politique tunisien -

Lors de la réunion à Paris du 07 décembre 2004, organisée par le Comité international pour la libération de Jalal Zoghlami (prisonnier politique en Tunisie, et frère du journaliste Taoufik Ben Brik, gréviste de la faim), une provatrice à solde du régime de Ben Ali et qui n’en est pas à sa première tentative, la tristement connue Mme. Belayache, a perturbé la conférence. Ensuite elle a prétexté des "violences" qu’elle aurait subies,
afin d’appeler la police française à son aide.

Quatre policiers armés ont d’abord surgi dans la salle de réunion qui se trouvait dans une enceinte privée (à l’AGECA, 177, r. Charonne), pour demander l’arrêt immédiat de la réunion et l’évacuation tout aussi immédiate de la salle. Il s’agit, déjà à ce moment-là, d’une restriction injustifiée et d’une violation de la liberté de réunion reconnue en France. La permanente de l’AGECA, dont les lieux servaient de salle de réunion, n’avait
pas appelé à la police, mais allait au contraire tenter de s’interposer pour protéger la tenue de la conférence.

Ensuite, devant le refus des participants de lever la réunion
immédiatement (ces derniers ont proposé aux policiers de mener à son terme la conférence, puis de se tenir à la disposition de la police), les fonctionnaires de police ont fait appel aux renforts. Ceux-sont arrivés : une vingtaine de policiers supplémentaires en plus d’une voiture de pompiers ; la circulation dans le quartier a été arrêté pendant un quart d’heure pour cette opération d’envergure !

Les policiers dépêchés sur les lieux ont frappé, sur désignation
nominative de la nervie du régime tunisien, des personnes ayant auparavant tenté de s’interposer pour calmer, pacifiquement !, la provocatrice et pour assurer la tenue de la réunion. Deux organisateurs ont été jetés par terre et emmenés manu militari vers les voitures de police : Omaya Seddik et Slah Nid. Tout cela se passait sous les regards ahuris d’un certain nombre de
passants, visiblement choqués par le comportement de la police.

Nous demandons leur libération immédiate et dénonçons les agissements des agents du régime tunisien à Paris, qui n’ont de cesse de fliquer les opposants démocratiques et d’empêcher (par tous moyens) leurs activités pacifiques et légales.

Nous vous appelons à protester contre ces agissements, et à nous soutenir en participant à la réunion qui se tiendra aujourd’hui (merc. 08 décembre 2004) à 18.30 h au CEDETIM, 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris, M° Rue des Boulets ou Avron.

- Comité de soutien à Jalal Zoghlami
- Les participants à la réunion du mardi 07 décembre

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)