Accueil du site - Contact

Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam

Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam

Communiqué de presse n° 1 - 29 décembre 2003

Le peuple de Bam doit continuer à recevoir l’aide mondiale

L’immense tragédie humaine qui s’est déroulée à Bam et dans les villages environnants du sud-est de l’Iran a choqué et attristé les gens dans le monde entier. Chaque heure ajoutent des morts et des blessés par dizaine de milliers. De nombreux survivants n’ont toujours pas accès à la nourriture, à un abris ou à des soins médicaux. La plupart des 100 000 personnes qui sont sans-abri dorment à même le sol, par une température inférieure à zéro degrés. Sans aucun doute, ces images inimaginables vont continuer. La catastrophe, apportée dans chaque logement par nos écran de télévision, est déjà inscrite comme l’une des plus graves de l’histoire récente. Le ’Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam’, qui a été créé pour s’assurer que les gens de Bam ne sont pas oubliés, envoie ses condoléances au peuple iranien et particulièrement aux survivants de la tragédie de Bam.

Alors qu’un tremblement de terre, évalué à 6,3 sur l’échelle de Richter, a frappé la population endormie dans les heures matinales du vendredi 26, les véritables raisons pour la catastrophe doivent être trouvées ailleurs. Un tremblement de terre de même amplitude a frappé la Californie il y a quelques années avec des conséquences très différentes. Témoignage après témoignage, dépêche après dépêche, tous pointent le même coupable : la République islamique d’Iran ; ses mauvaises méthodes de construction, son manque de règles appropriées, son désintérêt pour le renforcement des règles existantes, la corruption, aussi bien que son refus de prêter attention aux recommandations faites après une série d’enquêtes consécutives au tremblement de terre de 1990 dans le nord-ouest de l’Iran, qui a tué 50 000 personnes. Qui plus est, ajoutés à plusieurs tremblements de terres massifs dans le passé, il y a eu des secousses régulières qui ont tué des centaines et blessé de milliers de personnes chaque année, et jamais aucune mesure substantielle n’a été prise. La corruption du régime, ses réponses ineptes, tardives et chaotiques, et son désintérêt total pour la vie et la sécurité des personnes est clairement responsable pour les nombreux morts et blessés. Le Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam condamne sans équivoque la République islamique d’Iran pour cette catastrophe.

Face à cette tragédie humaine, cependant, le courant de soutien et de solidarité montré par le peuple iranien et le monde entier a été immense. Ce soutien permettra de sauver et de reconstruire les vies des survivants du désastre. Le Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam appelle le peuple d’Iran et le monde entier a continuer leur soutien et leur solidarité face à la calamité :

1. Envoyez des donations à la Croix-Rouge, à l’Unicef, au bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires et à d’autres associations réputées pour leur travail de secours humanitaires. Certains de leurs comptes bancaires peuvent être trouvés sur www.reliefweb.int. Il est également possible de soutenir ces organisations via le Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam. Les donations doivent être adressées au ’BAM Emergency Fund’. Aucune donation ne doit être envoyée sur des comptes fournis par la République islamique d’Iran, particulièrement en raison de sa corruption record, des détournements de l’aide d’urgence et sa réponse inepte et chaotique à la catastrophe. De plus, le peuple iranien n’a aucune confiance et déteste les autorités. Les organisations internationales sont mieux équipées et plus capable de prendre en main la crise.

2. Envoyez des dons en nature à ces organisations. Les besoins les plus urgents sont les médicaments, les trousses de premiers secours, les trousses de chirurgie traumatique, le matériel d’obstétrique, de réanimation, de plâtrage des factures, le matériel sanitaire, les désinfectants, les tentes, les couvertures de survie, le matériel de cuisine, les cuisinières, les couvertures, la nourriture et l’eau.

3. Faites pression sur le régime islamique de l’Iran pour qu’il utilise toutes les ressources disponibles pour fournir des abris, de la nourriture, des soins médicaux et la prise en charge sociale complète des survivants. Une attention particulière doit être portée aux conséquences humaines massives de cette tragédie, y compris les besoins des personnes déplacées, des orphelins, des enfants, des personnes âgées et des femmes.

4. Exercez une pression sur le régime pour l’empêcher de faire obstruction au soutien populaire. Le peuple a déjà formé des groupes pour apporter de l’aide aux survivants. Le Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam appelle le peuple a continuer à porter assistance de manière encore plus organisé et indépendamment du régime. Dans des situations où le régime bloque le soutien populaire, nous appelons à protester et faire battre en retraite le régime.

5. Exercez une pression sur le régime islamique d’Iran pour s’assurer que l’aide humanitaire et la reconstruction est bien menée par des ONG internationales, et que leur personnels, aussi bien hommes que femmes, ont un accès total à la zone touchée et aux survivants. Les organisations internationales doivent avoir le contrôle de toute l’aide apportée. Le public doit avoir accès à l’ensemble des comptes financiers de l’argent dépensé.

6. Appelez à une enquête internationale sur les causes réelles et non-naturelles de cette immense tragédie humaine, particulièrement la négligence totale du régime islamique d’Iran à créer un système de logement adéquat durant les 25 dernières années et son rôle dans la pauvreté et le désespoir des masses ; son désintérêt complet pour la vies et la sécurité des personnes, sa réponse tardive et chaotique, ses mauvaises méthodes de construction, son manque de règles appropriées, ainsi que son refus de tenir compte des recommandations faites après une série d’enquêtes consécutives au tremblement de terre de 1990 dans le nord-est de l’Iran.

7. Exercez des pressions sur le régime islamique d’Iran pour qu’il revoie les lois de construction et les recommandations d’équipements adaptées aux zones de tremblement de terre en Iran, prônées par ces enquêtes.

8. Appelez à une entière et immédiate compensation pour tous les survivants.

Comité de coordination d’urgence pour le tremblement de terre de Bam / Bam Earthquake Emergency Coordinating Committee Committee

Membres : Maryam Namazie (Coordinatrice), Mina Ahadi, Asad Golchini, Bahram Modaresi, Esmail Moloodi, Mehrnoush Moosavi, Kazem Nikkhah, Fariborz Pooya, Nahid Riyazi, and Halaleh Taheri.

Adresse postale : BM Box 8927, London WC1N 3XX, England,
Tel : +44 (0) 07719166731, Fax : +44 (0) 870 1351338, E- mail : bameecc@ukonline.co.uk.

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)