Accueil du site - Contact

Les ouvriers de l’industrie des produits chimiques et plastiques de Bagdad ont conclu avec succès leur grève et établi leur propre Conseil

Les ouvriers de l’industrie des produits chimiques et plastiques ont conclu leur grève victorieusement après que la direction ait accepté 7 de leurs 8 revendications. Ces revendications portaient sur : l’augmentation du salaire minimum, l’abolition des heures supplémentaires obligatoires, le paiement des salaires pour les salariés qui avaient été sanctionnés par la direction, la protection, contre les menaces, de toutes sortes, pesant sur les ouvriers qui encouragent les protestations, le paiement de compensations déterminées en fonction des risques professionnels et des accidents du travail, la redistribution des gains annuels de l’entreprise aux ouvriers, le remplacement de la direction technique suite aux mauvais traitements infligés aux ouvriers et à l’abus de leur position hiérarchique et suite à la mise à l’écart de l’ouvrier Alla Salman, qui avait protesté contre la direction, et dont nous demandions le retour.

Après avoir rencontré les leaders de la Fédération des Conseils Ouvriers et Syndicats Irakiens (FWCUI), les militants et les leaders syndicaux ont décidé de commencer leur mouvement de grève et de protestation en s’installant en face de l’entrée principale de l’entreprise et en appelant les autres travailleurs à les rejoindre dans leur lutte. Au début du mouvement, les ouvriers se sont donc rassemblés face à l’entrée principale et ont distribué un tract reprenant leurs revendications et ils en ont fait des copies qui ont été distribuées aux entreprises et aux usines à l’entour.

Avec le durcissement du mouvement de grève et la participation de plus en plus massive des ouvriers, la direction a demandé aux représentants de la fameuse Fédération des Syndicats Irakiens (IFTU) de négocier. Mais les ouvriers ont déclaré que ce syndicat jaune pro-gouvernemental représentait les intérêts de la direction, qu’il s’opposait aux revendications des ouvriers et qu’il ne représentait rien. Les ouvriers ont donc refusé que l’IFTU les représente et ils ont harcelé et fait pression sur ce syndicat pro-gouvernemental parce qu’il supportait la politique de la direction et que beaucoup d’ouvriers l’accusaient de corruption et de toujours faire barrage à leurs revendications. Ainsi, les ouvriers ont demandé à ce que la Direction ouvre des pourparlers avec les représentants de la FWCUI et avec des représentants ouvriers indépendants. Les ouvriers ont tenu une Assemblée Générale et ont crée leur Conseil des Ouvriers de l’Industrie des produits chimiques et plastiques à Bagdad et élus une délégation pour la négociation avec la Direction afin d’empêcher le syndicat pro-gouvernemental d’y prendre part. Le syndicat jaune s’est éclipsé en cachette de l’AG pour éviter que les ouvriers en colère, ne leur mettent la main dessus.

Pendant les négociations avec la Direction de l’entreprise, M.Sameh Ashur et Faleh Maktuf ont représenté le FWCUI en compagnie du représentant élu des ouvriers.

Après le succès des négociations et de la lutte, des centaines d’ouvriers ont rejoint la FWCUI.

Les travailleurs de l’Industrie des Produits Chimiques et Plastiques ont remporté une victoire qui prouve l’importance cruciale de former l’unité ouvrière.
Nous félicitions les ouvriers pour cette victoire et pour l’instauration du Conseil des ouvriers de l’Industrie des produits chimiques et plastiques à Bagdad qui pourrait servir de modèle sur ce qui pourrait être gagné ailleurs si la classe ouvrière s’unit derrière les principales revendications présentes au sein de notre société.
FWCUI 05/01/05

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)