Accueil du site - Contact

Les troupes US commettent un massacre dans un marché un jour de foule à Thawra

Les troupes US commettent un massacre dans un marché un jour de foule à Thawra

A 17h00, le lundi 17 novembre, les passants, marchands et promeneurs sont abasourdis par l’assaut sauvage d’une patrouille US. Les soldats américains d’un véhicule militaire ont délibérément commencé à tirer et ont tué sept victimes innocentes, parmi lesquelles un enfant de 13 ans. De nombreuses personnes ont été sérieusement blessées.

Les soldats américains ont agi d’une façon hystérique, particulièrement les femmes qui ont été les premières à tirer. Ils ont manifesté une immense capacité à tuer et à considérer comme une chose légale le fait de répandre le sang humain. Les soldats avaient été physiquement et psychologiquement préparés à tuer et à propager la terreur, selon les ordres reçus par Bush et Rumsfeld.

Le peuple de cette cité, qui travaille douze heures par jour pour ramener le pain quotidien à leurs famille, est mort en moins d’une minute, d’un simple doigt sur la gâchette.
Ils ont prétendu que des armes étaient vendues sur ce marché et que cela représentait une menace pour la sécurité de la ville. Cela a causé la mort de plusieurs personnes innocentes.

L’administration provisoire US et ceux qui l’ont installée ont la responsabilité d’empêcher le trafic d’armes. Ils portent la double responsabilité de permettre les trafics d’armes depuis plus de sept mois et de tirer sur une foule innocente sous le prétexte d’attaquer les marchands d’armes.

L’opération « Iron Hammer » est sauvage et terroriste. Ce n’est pas le premier incident commis par les troupes US, spécialement après l’accélération des attaques contre eux dans certaines régions de l’Irak.

Nous demandons que la patrouille qui a commis ce crime soit envoyée en justice, que l’incident soit considéré comme un crime de guerre et ceux qui l’ont commis, des criminels de guerre.

Nous demandons que les familles des victimes reçoivent une compensation immédiate, ainsi qu’une pension pour les familles et les enfants des victimes.

Comité d’organisation d’Ath Tharwa - Parti communiste-ouvrier d’Iraq, le 18/11/03

Portable 0779 625 70 20
Mail : k.saya@ukonline.co.uk
Site : www.wpiraq.org

Traduction : demainlemonde@yahoo.fr

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)