Accueil du site - Contact

(Besançon) 19 mai : Avec les travailleurs et les travailleuses d’Irak contre l’occupation impérialiste et la réaction fondamentaliste [CNT - FSU - SOLIDAIRES]

Plus de deux ans après l’invasion impérialiste, l’Irak s’enfonce chaque jour un peu plus dans le chaos.
Selon l’ "estimation prudente" de l’hebdomadaire médical britannique The Lancet, l’intervention militaire aurait fait plus de cent mille victimes civiles depuis la chute du régime de Saddam Hussein en mars 2003, parmi lesquelles une majorité de femmes et d’enfants.
Et les élections de janvier dernier, illégitimes et truquées, n’ont en rien stabilisé la situation du pays. La vie courante du pays, loin d’un retour à la paix et à une activité économique propice aux affaires, n’est que privations, chômage, attentats, campagne de terreur pour imposer le port du voile et l’exclusion des femmes de toute vie professionnelle, tensions et heurts avec les minorités nationales.

En prime, les humiliations, les tortures et les viols des prisonniers, combattants réels ou simples victimes des rafles arbitraires, illustrent la barbarie inhérente à toute armée d’occupation.

Et pourtant, dans ce chaos, des femmes et des hommes, des travailleuses et des travailleurs luttent pour reconstruire un mouvement ouvrier.

C’est ainsi qu’en 2003, la mobilisation des irakien(ne)s initiée par les organisations du mouvement ouvrier et féministe renaissant ont permis de mettre en échec la tentative du gouvernement pro-U.S. d’imposer la Charia (la loi islamique).

Depuis janvier 2005, les grèves se multiplient : les ouvriers du textile à Kut, les ouvriers de l’énergie à Nasiriyah, les ouvriers des produits de l’aluminium à Nasiriyah, les ouvriers de l’industrie chimique et les ouvriers du cuir à Bagdad, ainsi que les ouvriers agricoles y ont notamment participé.

Face aux luttes ouvrières, le gouvernement pro-U.S. utilise les lois de l’ancienne dictature de Saddam Hussein pour briser les grèves.

Des chômeurs aussi s’organisent, au sein de l’Union des Chômeurs d’Irak (affiliée à la Fédération des Syndicats et Conseils Ouvriers d’Irak), —organisation qui revendique un emploi ou une allocation-chômage de 100 $ mensuelle.

À Nassirya, 700 chômeurs ont manifesté le 7 avril contre la sévère campagne lancée par les autorités locales pour déplacer les vendeurs de rue loin des clients. Malgré les tirs de sommation de la police, la manifestation a duré quatre heures.

Et depuis le 15 mars, les étudiant(e)s de Bassora, dans le sud de l’Irak, sont en grève contre l’Armée du Mahdi, la milice islamiste de Moqtada al-Sadr. Ce mouvement a commencé lorsque des miliciens ont fait irruption dans un pique-nique organisé par les étudiants et étudiantes de l’institut de technologie. Ils ont décrété que c’était un rassemblement "impudique", car il était mixte et qu’il y avait de la musique. Ils ont alors saccagé les instruments de musique, arraché les vêtements de plusieurs jeunes filles qui avaient le tort de pas être voilées et se sont acharnés sur une jeune femme. C’est en cherchant à venir à son aide qu’un étudiant a été battu à mort.

Ce ne sont là que quelques exemples de luttes actuelles en Irak, luttes dirigées à la fois contre le gouvernement actuel, l’occupation impérialiste et les groupes réactionnaires fondamentalistes.

Ce mouvement ouvrier renaissant est le seul espoir d’une solution politique et sociale où les droits humains, les droits démocratiques, les droits sociaux, ceux des femmes comme des minorités nationales, puissent trouver une garantie réelle.

Pour s’informer sur la situation actuelle en Irak et sur le mouvement ouvrier de ce pays, pour affirmer notre solidarité avec les travailleuses et les travailleurs d’Irak face à l’occupation et à l’islamisme politique :

REUNION PUBLIQUE
avec Dashty Jamal,
Représentant de l’Union des Chômeurs d’Irak
et de la Fédération des Syndicats et Conseils Ouvriers d’Irak,

LE 19 MAI, 20H30
SALLE COURBET, 6 RUE MEGEVAND A BESANÇON

CNT -------- FSU -------- SOLIDAIRES

JPEG - 72 ko
affiche annonçant la réunion publique du 19 mai à Besançon
JPEG - 68.5 ko
affiche noir et blanc
Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)