Accueil du site - Contact

Compte-rendu du séjour de Dashty Jamal à Paris

Dans le cadre de sa tournée en France, Dashty Jamal, représentant du Syndicat des chômeurs en Irak (Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak) et de la Fédération internationale des réfugié-es irakien-nes, a passé plusieurs journées fort remplies à Paris.

Vendredi 13, Dashty a rencontré Christian Mahieux, secrétaire du syndicat SUD-Rail, qui avait déjà pris fermement position en faveur de la liberté syndicale en Irak. L’accueil a été très chaleureux. Une discussion approfondie sur les luttes sociales et les enjeux syndicaux en Irak a permis de poser les bases de relations de solidarité entre la Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak et l’Union syndicale solidaire.

Il a ensuite rencontré le comité international de la CNT. La discussion a porté essentiellement sur les questions de stratégie dans la lutte contre l’occupation. A l’issue de celle-ci, le comité international de la CNT a indiqué que, malgré ses divergences avec Solidarité Irak, il était prêt à entretenir des relations directes avec la Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak.

Samedi 14, ce sont les étudiant-es de la Fédération syndicale étudiante - Oxygène, à Tolbiac, qui ont accueilli Dashty. Un débat d’excellente qualité a permis de découvrir les luttes étudiantes en Irak, pour la réforme du système éducatif, la séparation de la religion et de l’état et contre les exactions islamistes et l’occupation. Dashty a pu évoquer sa propre expérience d’étudiant sous le régime de Saddam Hussein, avant son entrée dans la lutte clandestine, à la fin des années 80. Des liens directs vont être mis en place entre les comités de luttes étudiantes en Irak et la FSE. Enfin, la FSE - Oxygène et Solidarité Irak vont engager ensemble à l’université une campagne contre l’occupation en Irak.

Ensuite, Dashty a rencontré les réfugiés irakiens du square Alban Satragne. Au cours d’un meeting improvisé, il a pu s’entretenir longuement avec eux de leurs problèmes et de leurs revendications urgentes, qui portent en premier lieu sur le logement : ils vivent actuellement dans une ruelle, sous des baraques de chantier ou dans des cartons. Dashty, qui a une longue expérience de l’aide aux demandeurs-es d’asile ayant lui-même vécu en camp de réfugié-es, a exposé les luttes menées par les organisations de réfugié-es en Grande-Bretagne et discuté avec les exilés de la situation actuelle de l’Irak. Un rendez-vous a été pris pour le lendemain, à la journée organisée par Solidarité Irak dans le cadre du Festival des résistances alternatives de Paris.

Enfin, dimanche 15, la journée toute entière a été consacrée, de manière très concrète, au thème proposé pour la journée que nous organisions à l’Olympic Café, dans le 18e arrondissement : « Précaires en Irak, réfugié-es ici ». Les discussions sur les films de Marion Lary et Bani Koshnoudl, consacrés à la situation des exilés - avec l’aide précieuse du collectif des exilés du Xe -, puis les débats sur les luttes actuelles en Irak occupé, ont été menés à la fois en Français et en Kurde, afin de permettre à l’ensemble des présent-es de participer - sans compter les passages par l’anglais et le farsi. Les militant-es du CSUR (comité de solidarité urgente avec les réfugiés) et d’Agir contre le chômage sont également venu-es exposer la vie des exilé-es de Calais après la fermeture du camp de Sangatte, et leur lutte quotidienne contre la police et la municipalité « communiste ». Le concert de Fanch a conclu en beauté cette journée de solidarité.

La tournée de Dashty Jamal, commencée à Lille, se poursuivra à Moulins, Lyon, Grenoble et Besançon. Solidarité Irak remercie vivement toutes celles et tous ceux qui ont contribué au succès de ces journées parisiennes, notamment Christian, François-Xavier et Sylvain pour les rencontres syndicales, Régis et toute l’équipe du FRAP, Jean-Pierre, Violaine, René, Sylvie, Marc, pour leurs interventions, Bani pour son aide à la traduction, Tewfik et Brigitte pour leur précieux soutien, Bertrand pour sa disponibilité dans toutes les galères, Thomas pour son coup de main, les exilés du square Alban Satragne, Fanch et ses musiciens, le staff de l’Olympic café, Philippe pour la technique, Nadia de la Paserelle, la section culinaire de l’AIT et bien sûr Céline, Christian, Noro, Olivier et Pierre de SI.

Nicolas

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)