Accueil du site - Contact

Vente de 180 chars suisses à l’Irak

Vente de 180 chars blindés à l’Irak : le gouvernement suisse n’a-t-il pas mieux à faire pour aider à stabiliser l’Irak ?

Suite aux dernières déclarations sorties lundi 18 juillet dans la presse par le conseiller fédéral Joseph Deiss, le GSsA (Groupe pour une Suisse sans Armée) souhaite afficher son écourement et exprimer une voix qui se démarque de cette politique navrante.

Bien qu’aucune décision définitive n’ait encore été prise, la substance du message donné est désolante pour un pays comme la Suisse qui serait sensé mettre à profit son statut neutre et sa tradition humanitaire au service de la paix. Alors que les compétences de notre pays en matière de reconstruction civile de conflits sont très peu activées et que l’engagement politique de notre gouvernement pour contribuer à la stabilisation de l’Irak est faible voire inexistant, l’attrait économique revient donner un soudain élan de prétendue solidarité à cette discrétion : la vente de chars blindés constituerait, selon M.Deiss, une aide aux autorités locales qui cherchent à mettre fin aux violences. Cependant, compte tenu de la haine ressentie par la population irakienne envers les forces de police, qui bien plus qu’un simple rapport de force exprime un malaise sociétal et des jeux complexes de légitimation de pouvoir, le GSsA ne pense pas que ces chars -contrôlés pour leur usage adéquat ou non- puissent contribuer à un équilibre de paix à court comme à long terme. Ce n’est en tout cas pas à la Suisse de le faire : cette vente, rappelons-le, signifierait mettre un terme à l’interdiction d’exporter du matériel de guerre dans des régions de conflits. Si notre gouvernement désire s’impliquer dans un processus de paix, nous demandons qu’il le fasse par le biais d’instruments civils. De manière générale, il faut que la Suisse cesse une bonne fois pour toutes de participer indirectement aux conflits internationaux par l’exportation d’armes ou de matériel militaire. Il est encore temps de réagir et de s’opposer dans le débat public à cette vente absurde et honteuse !

Groupe pour une Suisse sans armée
(communiqué trouvé sur le site www.lescommunistes.org)

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)