Accueil du site - Contact

une visite historique aux USA des syndicalistes irakiens

La visite historique de la Fédération des Conseils et Syndicats des Travailleurs en Irak (FCOSI) aux Etats-Unis s’est achevée avec succès.

Répondant à l’invitation faite par le parti travailliste américain contre la guerre, une délégation du FCSTI a visité les Etats-Unis du 10 au 26 juin, accompagnée de deux autres syndicats irakiens.

Le but de cette visite était d’exposer pour la première fois dans l’Histoire, face à face, au public américain les expériences et souffrances des Irakiens plutôt que de compter sur la domination des mass medias qui durant ces dernières années ont essayé de cacher la vérité. La délégation a visité 10 villes lors de sa tournée (Washington D.C, Minneapolis dans le Minnesota, Madison et Milwaukee dans le Wisconsin, Chicago dans l’Illinois, Atlanta en Géorgie, Detroit dans le Michigan, Pittsburgh en Pennsylvanie, Buffalo à New York et Cleveland dans l’Ohio).

Durant cette visite, la délégation a rencontré de nombreuses personnes, de grandes figures syndicalistes, quelques personnalités politiques et religieuses et des centaines de personne qui étaient intéressée par la question irakienne, surtout celles à qui l’on avait expliqué que la coalition se battait contre le terrorisme et que la guerre valait tous ces sacrifices ;

Durant la tournée, la délégation a fait plusieurs interviews télévisés (avec une large diffusion locale et internationale) des interviews dans la presse locale ainsi que des conférences de presse et des événements publics tels que des séminaires ou des conférences concernant les conditions de vie des Irakiens sous la guerre et l’occupation et leurs impacts sur la population et plus particulièrement sur les travailleurs. Les questions les plus importantes abordées par le public furent le rôle des travailleurs dans l’Irak d’aujourd’hui, les conséquences du retrait immédiat des troupes américaines, l’éventuel chaos qui en résulterait et la volonté des Irakiens à prendre leurs intérêts en main et enfin la question de la privatisation et de ses conséquences dans un futur proche.

La délégation a fait une description claire de ce qui se passe en Irak, depuis le début de la guerre jusqu’aujourd’hui en évoquant des questions telles que la destruction des infrastructures du pays, le fort taux de chômage, l’éventualité d’une guerre sectaire, la structure du gouvernement en place et la véritable nature de ces prétendues élections entraînées par un gouvernement fantoche et corrompu , mis en place par les troupes de l’occupation et son incapacité à respecter ses engagements face aux besoins du peuple, à surmonter la pauvreté, les problèmes de logement dus aux déplacements massifs, les conditions lamentables des soins de santé et un système éducatif pourri.
D’autre part la délégation a expliqué pourquoi la FCOSI est fermement contre l’appellation « résistance » et pourquoi elle la condamne, déclarant que selon les Conventions de Genève, résister à l’occupation est légal, cependant, aujourd’hui ce n’est pas ce qui se passe en Irak, à cause des groupes de terroristes qui agissent généralement et intensivement en prenant des civils pour cible et qui causent des dommages sévères a la société. En plus leur existence n’est pas pour le bénéfice du peuple irakien ou pour en finir avec l’occupation mais ils existent juste pour étendre la guerre entre l’impérialisme américain et la politique islamiste qui comprend l’Irak en ce moment.

La délégation a aussi mentionné le Congres de la Liberté pour l’Irak (CLI) comme un effort civilisé pour mobiliser la population à s’organiser elle-même afin de faire reculer cette guerre sectaire et de l’empêcher d’atteindre son voisinage et en fin de compte de mettre fin à l’occupation américaine.

La délégation a toujours demandé une fin immédiate de l’occupation, l’intervention directe des travailleurs à décider du sort de la société, la construction d’un Etat laïque et non ethnique ou la population en Irak est identifiée par son identité humaine et non sur quoi que ce soit d’autres, empêcher le gouvernement d’intervenir dans les affaires des travailleurs, l’amélioration des conditions de vie, l’entière égalité entre homme et femme, empêcher le travail des enfants et finalement la participation obligatoire des travailleurs a l’élaboration d’une loi du travail forte qui assure et garantit les droits absolus des travailleurs de façon à ce qu’il n’y ait pas d’exploitations ou de réprimandes qu’elle qu’en soit la forme.

On a pu noter que la délégation a été chaleureusement accueillie partout ou elle est allée, ce qui a montré le grand intérêt et la curiosité du public à savoir ou à avoir des informations, loin des déclarations des medias qui dominent la diffusion des nouvelles, qui déforment la vérité et qui de nombreuses fois ont menti sur la nature de cette guerre vicieuse et de ses véritables intérêts.

Finalement la délégation a conclu sa tournée de fructueusement en signant, conjointement à d’autres délégations irakiennes et à l’USLAW [US Labour War - Travailleurs américains contre la Guerre. NdT], une déclaration qui condamne la guerre et l’occupation et qui demande un retrait immédiat des troupes comme un acte qui servirait au mieux les intérêts des Irakiens et des Américains.

Fédération des Conseils et Syndicats des Travailleurs en Irak

Le 30 juin 2005

Traduction : Lucy Louzet

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)