Accueil du site - Contact

Une centrale éléctrique occupée à Mousseyba

Les forces armées étatsuniennes ont transformé, en base militaire, la centrale électrique de la ville de Mousseyba, près de Bagdad.

Les travailleurs de cette entreprise souffrent quotidiennement des provocations et des brimades lors des fouilles, auxquelles ils sont soumis, pendant leurs entrées et leurs sorties de leur usine, comme s’ils pénétraient dans une caserne.

Cette présence a fait de la centrale la cible permanente de bombardements, qui lui ont occasionné des dégâts et entraîné la blessure de plusieurs membres du personnel.

Les soldats américains ont causé également la détérioration des matières premières, nécessaires à la poursuite de l’activité de la centrale. Ils ont en effet utilisé les hangars de stockage comme leurs lieux d’hébergement et entreposé les matières premières à terrain découvert.

Pourtant, les besoins aiguës du pays en énergie électrique requiert la disponibilité en continue des moyens de maintenance et de ces produits, ainsi qu’une atmosphère propice au travail. Mais ceci est entravé par la présence de forces américaines. C’est ainsi que la production a chuté de 1200 Mwh à 600 Mwh. L’important déficit énergétique du pays nécessite pourtant l’augmentation sensible de la production.

Aussi, ces travailleurs réclament-ils l’évacuation immédiate des forces étasuniennes de leur entreprise et désignent leur syndicat, la Fédération des Conseils et des syndicats ouvriers d’Irak, à porter leur revendication dans les forums nationaux et internationaux.

Par ailleurs, la principale organisation syndicale aux Etats-Unis d’Amérique, l’AFL-CIO, qui représente plus de 13 millions de travailleurs, a voté, lors de son dernier congrès, une résolution dans laquelle elle réclame de son gouvernement l’évacuation de ses troupes de l’Irak.

Nous demandons à cette organisation à persévérer dans cette voie, pour concrétiser cette résolution, auprès de leurs autorités. Nous sollicitons également les travailleurs étatsuniens pour qu’ils exercent des pressions sur leurs gouvernants et qu’ils soutiennent les revendications des travailleurs d’Irak.

Pour sa part, la Fédération des Conseils et des syndicats ouvriers d’Irak a déclenché une campagne nationale et mondiale pour la satisfaction des revendications des travailleurs de la centrale électrique de Mousseyba.

Votre signature de cette pétition donnera plus poids à cette revendication.

Je joins ma signature :

Noms et prénoms signatures

(Traduction : Hakim Arabdiou)

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)