Accueil du site - Contact

Occupation : le courant ne passe pas !

Les salariés de la centrale électrique de Mousseyba exigent l’évacuation immédiate des troupes américaines de leur lieu de travail.

Plusieurs troupes américaines occupent cette centrale électrique de la ville de
Mousseyba, près de Bagdad. Celles-ci l’ont transformée en base militaire en prétextant la présence de groupes armés dans la région.

Depuis l’installation des soldats américains, des travailleurs ont déjà été blessés et des bâtiments de l’usine ont été détruits par des attentats terroristes. Les troupes ont investi les magasins de stockage pour s’y loger après les avoir vidés des matières premières, ressources pourtant nécessaires à la préservation des emplois et à la poursuite de l’activité économique.

Ces agissements ont par conséquent entraîné la dégradation des installations ainsi que l’arrêt d’une part notable de la production, laquelle a d’ailleurs chuté de 600 Mwh. Les besoins en électricité sont pourtant croissants dans l’ensemble de ce pays qui accuse déjà un important déficit énergétique.

Les travailleurs de la centrale se plaignent aussi des provocations et des
brimades proférées par les forces américaines. Le 28 octobre 2005, des techniciens ont été jetés à terre, piétinés et humiliés alors qu’ils se rendaient simplement à la centrale afin de l’approvisionner en huile.

Quelques jours plus tard, six membres du personnel de la centrale (Ahmed Abdellah
Zaghir, Adhraâ Mounir Saâdoun, Abbès Challal, Mohand Mohamed Atchane,
Intisar Mohamed et Mohamed Hassen) ont été arrêtés pendant qu’ils travaillaient.

Grâce à leur grève et à leurs constants rassemblements devant leur usine,
les travailleurs ont obtenu la libération de deux employés. Mais ils ont pu parvenir à faire libérer leurs autres collègues qu’après que ces derniers aient été contraints de démissionner.

Les souffrances endurées par ces salariés ont dépassé les limites du tolérable. Ils exigent par conséquent l’évacuation immédiate des militaires. Ces derniers prétendent cependant que leur présence est indispensable contre le sabotage... Or il est tout à fait possible de protéger ce centre de production de l’extérieur.

Les travailleurs de la centrale électrique de Mousseyba ont besoin du soutien des électriciens, des autres actifs et de l’ensemble de la population.

La Fédération des Conseils et des syndicats ouvriers d’Irak a lancé une vaste campagne d’aide à la revendication des travailleurs de ce secteur. Elle organise également des
manifestations et des rassemblements des travailleurs de la centrale.

Fédération des Conseils et des syndicats ouvriers d’Irak

Le 10.11.2005

Traduction : Lucy Louzet

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)