Accueil du site - Contact

Une jeune fille de 18 ans condamnée à mort en Iran

Selon le journal « Etémad » du 8 Janvier, Nazanine, une fille de 18 ans, a été condamnée aux « représailles » après par la section n° 71 du tribunal pénal.

Nazanine se baladait avec ses amis et son petit copain aux alentours de Karaj (à proximité de Téhéran), le 21 Avril 2004 quand elle a été agressée violemment par 3 hommes.

Après que les amis et le copain de Nazanine, panqiués, se soient enfuis, ses 3 agresseurs ont essayé de violer Nazanine et ses amies quand, en se défendant, Nazanine a tué l’un de ses agresseurs avec un couteau.

C’est pour cette raison que la jeune fille , selon la loi islamique de « représailles », a été condamnée à la mort. Nazanine n’avait que 17 ans lors de son arrestation.

Elle n’a pas commis de crime.Se défendre contre un viol n’est pas un crime.

Non seulement la République Islamique a condamné Nazanine à la peine de mort selon les lois islamiques. Le fait que ses agresseurs appartiennent aux partisans du régime (les Bassidjis) a joué un rôle très important dans cette décision.

La condamnation à la mort et l’exécution de Nazanine font parties des milliers qui ont lieu en Iran tous les jours selon les lois islamiques.

Le peuple de l’Iran et du monde ainsi que les organisations défendeurs des droits de l’Homme ne peuvent pas permettre qu’un tel acte ait lieu. Il faut metre en place une vaste opposition contre cette sentence.

« L’Association de délivrance de la femme » fait tout son possible de son côté pour attirer l’attention du peuple et des organisations internationales à ce sujet.

Le secrétaire général de « l’Association de Délivrance de la femme » a exposé le problème dans une lettre à l’Amnistie Internationale et a réclamé son opposition à cette sentence. L’Association met en place des actions dans le but de délivrer Nazanine et de sauver sa vie.

Nous invitons tous les gens qui veulent nous aider de prendre contact avec « l’Association de délivrance de la femme » pour mieux poursuivre cette lutte.

Personne de doit laisser gérer son destin par ces lois islamiques de « représailles ».

Ces lois doivent être abolies !

L’Association de délivrance de la femme

adfrahaizan@yahoo.fr

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)