Accueil du site - Contact

Robert Smith, un vétéran pour la paix

Bonjour Robert. Peux-tu te présenter ?

RS : J’ai 56 ans et j’enseigne l’anglais à l’Institut de protection des langues à San Antonio, au Texas. J’ai passé 22 ans au service de l’armée et je me suis finalement rendu compte que les présidents n’utilisaient pas l’armée pour soutenir le pays, mais pour soutenir ceux qui ont investi de l’argent dans leurs campagnes, en somme ceux qui les ont mis au pouvoir. Et cela n’a jamais été aussi vrai que sous George Bush.

Comment et pourquoi a été créé Military families speak out (Les familles des militaires prennent la parole) ? Quelles sont leurs campagnes actuelles ?

RS : La MFSO a été créé par les familles des soldats en Irak qui étaient contre la guerre et qui voulaient que leurs enfants, frères, sœurs, maris et femmes reviennent à la maison. Ils sont persuadés que la guerre est basée sur de faux prétextes. Quand je les ai rejoins mon neveu était en Irak comme mécanicien pour les blindés. Il est rentré depuis et est retourner à la vie civile. Malheureusement, la situation économique est dure aux Etats-Unis, il va devoir y retourner afin de pouvoir prendre soin de sa famille.

La campagne actuelle de MFSO « ramenez les maintenant » a un but très simple : ramener les soldats américains... maintenant. La guerre a été déclarée sous de faux prétextes et il n’y a rien à gagner à continuer cette violente occupation, ni pour les Etats-Unis ni pour l’Irak.

Que sont les Veterans for peace (Vétérans pour la paix) et leur action ?

RS : Les vétérans pour la paix sont pareils aux vétérans du Vietnam pour la paix et aux vétérans irakiens pour la paix. La plus grande différence est que les VFP ne demandent pas qu’un vétéran ait servi dans une guerre donnée. Les membres ont juste besoin d’avoir servi dans l’armée. Je suis un vétéran de la première guerre de Golfe en 1991.

Pourquoi approuvez vous la conférence du 27 au 30 janvier 2006 à Tokyo en soutien au Congrès Irakien pour la Liberté et à la résistance civile irakienne ?

RS : L’Irak doit décider de son propre futur. Les Etats-Unis ont montré qu’ils n’accordaient que peu d’importance aux droits et aux vies des civils irakiens. Notre gouvernement veut mettre en place un gouvernement proaméricain qui autorisera une présence militaire américaine de long terme. C’est une erreur et c’est irréaliste.

Pensez vous que les soldats américains seront bientôt de retour à la maison ?

RS : Les pressions politiques que subit George Bush devraient aider à réduire la présence militaire américaine en Irak, mais nous ne cesseront pas le combat tant que Bush n’aura pas été remplacé en tant que président.

Interview réalisée par Nicolas Dessaux

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)