Accueil du site - Contact

Résister à la haine

Un groupe armé a fait exploser l’un des lieux les plus sacrés de l’islam chiite en Irak, entraînant des réactions furieuses. A Bagdad, un autre groupe a attaqué au moins cinq mosquées sunnites, puis incendié de nombreux véhicules appartenant au ministère de l’intérieur, au cours d’un raid de représailles. D’autres heurts ont été signalés dans plusieurs villes. Ces violences ont aggravé le climat de peurs et de tensions, dans un pays où tout le monde craint une guerre civile entre sunnites et chiites.

Ce qui arrive aujourd’hui en Irak, le carnage organisé par des gangs sectaires, est le produit de la politique des forces d’occupation. Elles ont imposée une division ethnique et religieuse à la population irakienne, par le biais des gouvernements qui se sont succédés et de la nouvelle constitution.

Les meurtres à caractère ethnique ou religieux, les attaques de mosquées ou d’églises, font partie d’une stratégie politique, menée par des gangs sectaires qui profitent de la situation actuelle pour propager la guerre civile. La présence des troupes d’occupation leur donne le prétexte pour le faire.

Le Congrès des libertés en Irak condamne fermement l’attaque de lieux consacrés de quelque religion que ce soit. Il appelle la population irakienne à ne pas se laisser piéger par la dynamique sectaire. Ce conflit n’a rien à voir avec les véritables intérêts du peuple. Seuls des innocents en payeront le prix.

Pour retrouver le bien-être, la sûreté et la liberté, il faut que les troupes d’occupation s’en aillent, et qu’un gouvernement non-ethnique et non-religieux soit établi. C’est pour cela que le Congrès des libertés en Irak appelle la population irakienne à le rejoindre et à proclamer, non pas son identité sunnite ou chiite, mais son identité humaine.

Congrès des libertés en Irak (IFC), le 22 février 2006

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)