Accueil du site - Contact

46 chauffeurs de bus de Téhéran virés alors que les protestations continuent.

Des travailleurs des bus qui protestaient contre le licenciement de centaines de leurs collègues à la suite de la grève du 28 janvier dernier ont établi une liste de 46 cas confirmés de licenciements. Cette liste comporte cinq membres du comité exécutif du syndicat qui sont toujours en prison.

La compagnie, propriété de l’Etat (Sherkat e Vahed), déclare que les ordres sont venus des autorités gouvernementales. Plus tôt, on a déclaré à des travailleurs qu’un « comité disciplinaire » avait été établi, qui travaillait sur la base d’une longue liste de salariés qui devaient être licenciés pour leur participation à la grève. Environ un millier de travailleurs des bus, détenus puis relâchés récemment à la suite des protestations internationales, ont été lock-outés de leurs lieux de travail. Ils sont sans paie depuis les six dernières semaines.

Six membres de l’exécutif du syndicat des travailleurs des bus (le Syndicat des Travailleurs de la Compagnie Unifiée des bus de Téhéran et de son agglomération) et deux militants ouvriers qui avaient exprimé leur soutien aux grévistes des bus sont toujours détenus en quartier de haute sécurité à la prison d’Evin sans avoir été formellement inculpés et sans pouvoir bénéficier d’un avocat :
1- Mansoor Ossanlou (Président du Bureau exécutif)
2- Ebrahim Madadi (Délégué du Bureau exécutif)
3- Mansoor Hayat Gheibi (Secrétaire de la Commission d’organisation)
4- Gholamreza Mirzaee (Chargé des Relations publiques)
5- Ebrahim Noroozi Gohari (Secretaire de la Commission d’arbitrage)
6- Yaghoub Salimi (membre du Bureau exécutif)
7- Afshin Bahrami (métallurgiste, membre du syndicat des métallos)
8- Sattar Amini (travailleur de l’automobile de l’usine Iran Khodro).

Mansoor Ossanlou est en prison depuis le 22 décembre 2005, il souffre de problèmes cardiaques et d’une blessure à l’œil infligée lors d’une attaque en mai dernier d’une réunion du syndicat.

Hier, environ 200 travailleurs se sont encore une fois rassemblés au dehors de divers bureaux gouvernementaux et devant la direction de la compagnie des bus pour protester contre la poursuite du lock-out de 1000 salariés des bus. Ces travailleurs furent informés qu’une décision serait prise pour le samedi 18 mars.

Ci après, une liste complète de 46 salariés dont les contrats ont été rompus. Elle a été publiée comme mémo de travail interne (en date du 9 mars 2006) par le service du personnel de la compagnie des bus, et fait référence à 46 lettres de notification de licenciement. Cette liste comprend cinq membres de l’exécutif du syndicat qui sont toujours en prison (ceux qui sont marqués d’une astérisque) :

1- Mohammad Ebrahim Noroozi Gohari*
2- Hasan Karimi (Matricule no. 55643)
3- Gholamreza Khoshmaram
4- Hadi Kabiri
5- Mohammad Eslamian
6- Gholamreza Fazeli
7- Abbas Najand Koodaki
8- Masoud Ali Babaiee Nahavandi
9- Hasan Mirzaee
10- Seyed Behrooz Hosseini
11- Abdolreza Tarazi
12- Gholamreza Mirzaee*
13- Nematollah Amirkhani
14- Hossein Karimi Sabzevar
15- Yaghoub Salimi*
16- Habib Shami Nejad
17- Hassan Mohammadi
18- Hasan Karimi (Matricule no. 37513)
19- Mohammad Na’mani Poor
20- Soltan Ali Shekari
21- Ata Babakhani
22- Fazlollah Mazaheri
23- Ahmad Moradmand
24- Ali Akbar Pirhadi
25- Vahaab Mohammadi Zarankesh
26- Davoud Noroozi
27- Saieed Torabian
28- Amir Ghaneie
29- Mahmoud Hozhabri
30- Ayat Jadidi
31- Ali Zade Hossein
32- Gholamreza Gholamhossein
33- Seyed Reza Nematipoor
34- Gholamreza Khani
35- Amir Ta’khiri
36- Ebrahim Gholami
37- Seyed Davoud Razavi
38- Seyed Mohammad Hossein Dadkhah
39- Masoud Foroghi Nejad
40- Mohammad Sadegh Khandan
41- Jamil Bahadori
42- Mansoor Hayat Gheibi*
43- Ebrahim Madadi*
44- Seyed Hossein Rekhshat
45- Naser Gholami
46- Reza Shahabi Dekarba

La campagne pour la relaxe des personnes toujours en détention, pour la réintégration des travailleurs licenciés, pour la reconnaissance légale du syndicat, pour l’ouverture de négociations collectives et le reste des revendications des travailleurs des bus continue. Les lettres de protestation doivent être envoyées au Président de la République Islamique, Mahmoud Ahmadinejad, à l’adresse dr-ahmadinejad@president.ir. Prière de nous transmettre copie pour notre information et diffusion ultérieure.

Les travailleurs licenciés et leurs familles ont un besoin urgent de soutien financier. Le régime veut briser les travailleurs des bus et leur syndicat en les emprisonnant et en les réduisant à la misère. S’il vous plait, contribuer au Fond de Soutien des Travailleurs des Bus de Téhéran.

Communiqué émis par le Comité de Solidarité Ouvrière Internationale du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran. Coordinateur : Shahla Daneshfar ; Relations publiques : Bahram Soroush.

Provenance : Arguments pour le socialisme

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)