Accueil du site - Contact

Nous récoltons les fruits de la « prétendue » démocratie

Le Mercredi 22 février 2006, les irakiens ont été témoins d’une des journées les plus sombres de leur histoire moderne. La nouvelle démocratie, telle que la vante George Bush et telle que l’applique son ambassadeur Khalil Zadeh, a atteint un tel point de maturité que la guerre ethnique et civile se réduit à n’être qu’un outil de pression politique utilisé par les partis au pouvoir afin de renforcer leur place dans le gouvernement.

L’armée du Mahdi dirigée par Muqtada Al Sadr, erre dans les rues avec les armes les plus modernes, attaquant, incendiant et occupant les mosquées sunnites pour accrocher leurs insignes religieux chiites sur les portes, prétendant que ces mosquées étaient maintenant les leurs.

Le ministère de l’Intérieur « collabo » a fourni les bras et les voitures pour permettre ces attaques dans lesquelles 168 mosquées sunnites ont été envahies et en partie détruites.

Dans d’autres quartiers de Bagdad et en banlieue, des dizaines de sunnites ont été exécutés sur place par des escadrons de la mort uniquement du fait de leur identité ethnique, alors que des centaines d’autres ont été détenus dans plusieurs mosquées.

Bien que le déclenchement de ces violences résulte à l’origine d’une attaque sur deux mosquées chiites dans la ville de Samara, tous ces crimes de masse ont été commis par les groupes politiques islamistes chiites afin de prouver à l’administration des USA qu’ils ont le dessus à l’intérieur de l’Irak et que les principaux ministères ne peuvent pas être attribués à leurs partenaires sunnites.

Notre Irak "démocratique et libre" est sous le règne de milices religieuses armées et criminelles prêtes à tout pour détenir le pouvoir. Elles ne s’abstiennent d’aucune atrocité afin d’exercer leur domination politique et militaire ; que ce soit les massacres d’autres ethnies, la destruction de bâtiments religieux et encore moins lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux libertés de la jeunesse et des femmes.

La balkanization légalisée et institutionnalisée de l’Irak a atteint son sommet lors de ce mercredi noir. La guerre civile a été déclenchée par les plus forts alliés des Américains, c’est-à-dire les groupes politiques islamistes chiites au sein du gouvernement.

Les fondements de la vie et des libertés civiles en Irak ont été bafoués par la politique américaine et leur prétendue démocratie qui n’ont fait que classer les irakiens et les irakiennes selon des clivages ethniques, religieuses et sectaires.

Bien que les mollahs aient pris la direction du gouvernement et qu’ils aient imposé leur constitution qui transforme les femmes en subordonnés et victimes de leurs groupes religieux, d’autres dangers encore plus éminents menacent maintenant. Bien que, dans son ensemble, la société irakienne ne se soit pas laissée entraîner ou impliquer dans la bigoterie ou dans les crimes sectaires, nous sommes témoins de ces journées charnières où le virus de la bigoterie et de la haine sectaire menace de l’emporter et de mener au génocide et au nettoyage ethnique.

Contre l’ethno-sectarisme gouvernemental imposé par les USA, plus que jamais nous en appelons à la défense de la liberté, de la laïcité et de l’égalité.

Yanar Mohamed

Organisation pour la liberté des femmes en Irak

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)