Accueil du site - Contact

Le premier mai, jour de soutien à l’armement des travailleurs irakiens

Tout autour du monde, une guerre féroce est menée contre les travailleurs. Les producteurs de la richesse et les créateurs de la vie sont non seulement plongés dans des conditions d’esclavage, mais forcés d’engager une dure lutte pour la survie. Des Etats-Unis jusqu’à la France, du Royaume-Uni jusqu’à la Chine et des puits d’huile du golfe persique aux mines d’or d’Afrique du Sud, malgrè de colossales avancées dans tous les domaines, les travailleurs doivent se battre au jour le jour pour leurs droits démocratiques, pour défendre leurs acquis conquis cinquante ans plus tôt et pour fixer leurs salaires assez hauts pour se maintenir vivants. Ils doivent se tenir prêts, constamment, à se battre contre l’attaque féroce du capital et des capitalistes.

Cepandant, la lutte pluriséculaire de générations de travailleurs, et leurs droits acquis durement, empêchent au système capitaliste de révéler son essence brutale et sanglante. En France, en Angleterre et même en Amérique, des millions de travailleurs mécontents font face aux attaques des capitalistes, les contrecarrent et posent des jalons pour imposer leurs revendications. L’état de préparation au combat des travailleurs d’Europe et d’Amérique n’autorise pas Bush, Blair et les autres leaders bourgeois à révéler leur vraie brutalité. Malgrè les évidents projets anti-ouvriers de ces Etats "démocratiques" pour leur propre pays, ce n’est pas principalement dans les rues de New York ou de Londres et contre les travailleurs immigrés ou retraités, mais dans les ghettos de Baghdad, Falluja, Ramadi et dans les prisons d’Abu Ghuraib et de Bassora que la vraie nature anti-humaine de ces états est la plus éclatante.

La guerre U.S. a ruiné la société irakienne. En attaquant l’Irak, Bush et Blair ont fait chuter des millions de personnes de ce pays dans un vrai enfer. Il est rare qu’un jour passe sans que quelques horribles événements et massacres aient lieu dans ce pays. Par les destructions qu’elle a causé et par sa politique inhumaine de division de la société irakienne selon les frontières ethniques et sectaires, la guerre U.S. a transformé l’Irak en un champ pour la bataille brutale qui oppose les gangs et les milices sectaires et ethnocentriques. En plus de la possibilité de tomber victimes des balles des forces U.S. et britanniques, les travailleurs irakiens doivent faire face non seulement aux attaques de leurs employeurs et de l’état, mais aussi à celles des groupes criminels de l’islamisme et de l’ethnocentrisme. Les usines, les routes pour aller et venir au travail, sont de vrais champs de bataille, où de nombreux travailleurs perdent la vie tous les jours.

Face à cette dangereuse situation, les travailleurs irakiens ont recours aux armes. Prendre les armes est la seule voie pour se défendre et pour survivre. Pour se libérer, mais aussi pour se maintenir vivants, les travailleurs ont besoin de prendre les armes. Pour libérer la société irakienne de l’occupation, de la guerre, des meurtres et du terrorisme, pour reconstruire la société civile dans ce pays, les travailleurs ont besoin de leurs propres forces armées indépendantes.

Le parti communiste-ouvrier d’Irak tâche d’armer les travailleurs, et d’établir l’armée du prolétariat irakien. Le Congrès des Libertés en Irak, qui lutte pour en finir avec l’occupation et pour la société civile, est notre outil pour armer les travailleurs et pour qu’ils aillent de l’avant.

Travailleurs et amis de la liberté partout dans le monde !

Le 1er Mai est le jour pour commencer à établir les forces militaires indépendantes des travailleurs irakiens. Faisons du 1er mai, tout autour du monde, un jour de solidarité et d’aide à l’établissement de l’armée prolétarienne en Irak. Aujourd’hui, vous pouvez matérialiser votre soutien humain et de classe en soutenant l’effort pour forger cette armée. Vos slogans et vos cris contre l’occupation de l’Irak ne peuvent rien changer si ils ne renforcent pas les forces armées des travailleurs d’Irak. En défense de la vie et des droits des travailleurs irakiens, soutenez et donnez des fonds pour construire l’armée prolétarienne en Irak. Soutenez et rejoignez le Congrès des Libertés en Irak.

- Vive le premier mai, le jour de solidarité internationale de la classe ouvrière !

- En avant pour construire l’Armée Prolétarienne en Irak !

- Longue vie au Congres des Libertés en Irak !

Parti Communiste-ouvrier d’Irak - organisation à l’étranger

25 Avril 2006

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)