Accueil du site - Contact

Kurdistan d’Irak : l’UPK tire sur les ouvriers

Les meurtriers des travailleurs de l’Usine de Ciment de Tasloja doivent être déférés en justice

Ce jeudi 27 juillet, la police et les forces de sécurité de l’Union Patriotique du Kurdistan (UPK) ont ouvert le feu sur 700 travailleurs de l’usine de ciment de Tasloja, prés de la ville de Suleimanieh, au Kurdistan irakien. Trois de ceux-là ont été tué, et seize autres blessés dans cette attaque cruelle. Les ouvriers se sont retrouvés sous le feu car ils avaient commencé une grève pour une augmentation de leurs salaires et la réintégration de 300 de leurs collègues, qui avaient été licenciés. La réponse des forces de sécurité et de police de Suleimanieh à ces revendications exprimées pacifiquement a été d’ouvrir le feu sur les travailleurs, comme s’ils faisaient face à un ennemi sur un champ de bataille. Ce genre d’incidents, au cours desquels 20 travailleurs trouvent la mort ou sont blessés pour avoir seulement cessé le travail, sont rares même dans les pays dominés par des régimes oppressifs. Mais une autorité au service du capital, qui n’a comme soutien que des milices, ne peut tolérer que la production soit stoppée, même lorsque c’est les travailleurs eux-mêmes qui le décident.

L’autorité de l’UPK lâche sa police et ses forces de sécurité contre la population du Kurdistan depuis de nombreuses années, tue et emprisonne chaque jour des personnes pour des raisons multiples, dès lors qu’elles critiquent son autorité. Aujourd’hui, ce pouvoir fort et corrompu, dont les dirigeants jeunes et moins jeunes sont multimillionnaires et partenaires des capitalistes, utilise ces forces armées pour protéger ses richesses et la production, même si pour celà il faut terroriser et asssassiner des personnes innocentes.

C’est ce même pouvoir qui parle nuit et jour des libertés illimitées, de la prosperité du Kurdistan, du droit d’exprimer ses opinions sans persécution, de la nécessité d’un gouvernement stable pour le Kurdistan, et tant d’autres mensonges, alors qu’en pratique l’UPK n’est qu’une autorité appuyée sur une milice prête à tuer des travailleurs protestataires innocents pour protéger le capital et les capitalistes au Kurdistan.

Nous condamnons ce crime brutal. Nous appelons toutes les personnalités et organisations progressistes et qui défendent la liberté au Kurdistan et autour du monde à condamner ce crime barbare et anti-humain, à faire pression sur l’UPK pour qu’elle cesse d’assassiner les défenseurs de la liberté au Kurdistan et reconnaisse les libertés politiques, dont le droit de grève et de manifestation. Nous déclarons notre soutien entier aux revendications des employés de l’Usine de Ciment de Tasloja et souhaitons aux ouvriers blessés un rétablissement rapide. Nous demandons à ce que les revendications suivantes soient satisfaites :

1. Les dirigeants de l’usine doivent être démis de leurs fonctions et poursuivis
2. Tous les membres de la police et des forces de sécurité impliqués dans ce crime doivent être poursuivis publiquement.
3. Les victimes et leurs familles doivent être indemnisées.

Organisation du Kurdistan - Parti communiste-ouvrier d’Irak
27/07/2006

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)