Accueil du site - Contact

Une brève histoire du Parti communiste des travailleurs en Irak

Le Parti communiste des travailleurs en Iraq a été cré en 1993. Il a des activités ouvertes dans les villes du Kurdistan irakien, clandestines dans le sud et le centre de l’Irak dans lesquels le régime Baas est au pouvoir. Ces dernières années, le PCT a affronté les partis nationalistes kurdes d’un côté, les groupes islamistes de l’autre. En 1995, Adham Barzani, leader d’un groupe islamique, a lancé une fatwa contre Rebwar Ahmed, le leader du PCT. En 1998, un groupe terroriste islamique a tué Shapour Abbdol-Gader et Ghabil Adel, deux membres du Comité central, dans la ville de Erbil. En 2000, plusieurs cadres et militants ont été torturés et condamnés à une longue peine de prison. La plupart ont dû fuir en direction des cités kurdes, de l’Europe ou du Canada. Les activités dont continué, dans de nombreuses villes kurdes et, clandestinement, dans celles contrôlées par le régime baasiste.

Ces dernières années, le PCT a lutté incessamment contre la guerre US contre l’Irak, les sanctions économiques, l’absence de droits, les privations pour les travailleurs, les provocations des islamistes, ainsi que pour la défense des droits des femmes et les libertés politiques.

Cette année, le PCT a organisé de grandes manifestations du 1er mai dans plusieurs villes d’Irak, y compris Bagdad, Kirkuk, Nasiriyah et Soleimaniyeh. Des représentants des ouvriers industriels, comme ceux du pétrole à Kirkuk, ont pris la parole aux meetings. Ces centaines de personnes ont participé à la célébration. C’était la première fois depuis des décennies que les gens pouvaient participer ouvertement au 1er mai. Le PCT a été chaleureusement reçu en Irak, et de nombreuses personnes ont rejoint le parti et montré leur désir de le soutenir.

A présent, l’une des plus importantes tâches du PCT est d’organiser les différentes sections de la population dans des conseils et comités qui puissent intervenir directement dans les affaires publiques. Le PCT a commencé une intense campagne pour organiser les travailleurs, les femmes, les enseignants et les jeunes.

Plusieurs membres de la direction et cadres du PCT sont revenus d’Europe, du Canada et du Kurdistan Irakien, pour aller dans les cités du sud de l’Irak et participer à ces activités. Des branches de l’organisation des femmes ont été mises en place plusieurs villes, y compris dans le sud et le centre de l’Irak.

Un nombre incalculable de tracts et de journaux ont été distribués en Arabe et en Kurde pour faire connaître le point de vue du PCT sur la guerre, le futur de l’Irak, le « scénario noir » organisé par les USA, la Grande-Bretagne et les groupes religieux et ethnocentriques qui menacent la société irakienne, ainsi que les solutions à ce « scénario noir ». Ces derniers jours, des centaines de personnes ont rejoint le PCT.

Le PCT est la voix du progrès, du socialisme et des femmes pour la liberté, à l’opposé des groupes nationalistes et islamiques et de la présence des forces armées US et britanniques qui imposent une guerre criminelle au peuple d’Irak, après une décennie de sanctions économiques. Il reçoit le soutien le plus large des partis de la gauche ouvrière et progressiste, des organisations de défense des droits humains et du droit des femmes, de tous les progressistes dans le monde entier.

Vous pouvez soutenir le PCT en lui apportant votre soutien financier, en diffusant ses vues et en organisant des groupes de travailleurs en soutien à ses activités. Les locaux du PCT sont maintenant ouverts à Bagdada, Kirkuk, Nasiriyah et d’autres villes d’Irak. Pour les nouvelles récentes, la situation actuelle en Irak et la politique du PCT, vous pouvez contacter les adresses suivantes :

Bagdad : Bab al-Sharqi, Al-Rashid Street Enden face de l’Union générale des syndicats
Tel : +88 2166 7760 311, de 18h00 à 19h00 (heure française)
Kirkuk : La vieille cour, centre de la ville, en face de Dar al-inthibad
Nasiriyah : Rue courneche Street, en face des bâtiments du gouverneur..
Royaume-Uni : PCT-Irak, Khosro Sayeh : BM Box 8927, London WCIN 3XX, UK
Tel : +44 7796 25 7020/ +44 7890 06 5933 Web : www.wpiraq.org E- mail : wcp_iraq@yahoo.co.uk

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)