Accueil du site - Contact

Selon l’ONU, près de 100 000 Irakiens quittent leur pays chaque mois

GENEVE (AP) - par Alexander Higgins - Près de 100.000 Irakiens fuient chaque mois les violences dans leur pays pour se réfugier en Syrie et en Jordanie, contraignant le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies (HCR), qui avait prévu une stabilisation de la situation, à revoir son plan d’action, a indiqué vendredi l’organisation onusienne.

"La plus grande partie de notre travail au cours des trois années depuis la chute de l’ancien régime était basée sur l’hypothèse que la situation intérieure se stabiliserait et que les centaines de milliers d’Irakiens déplacés pourraient rentrer chez eux", a expliqué Ron Redmond, porte-parole en chef du HCR. "Mais, aujourd’hui, nous constatons de plus en plus de fuites liées aux violences qui se poursuivent".

Il est difficile d’obtenir des chiffres précis concernant les réfugiés, peu d’Irakiens étant enregistrés auprès du HCR, a précisé Ron Redmond. Mais l’organisation onusienne a compté les personnes entrant en Syrie au cours des derniers mois, et est parvenue à un total de 2.000 personnes empruntant quotidiennement cette route.

"Il ne s’agit pas d’une situation dans laquelle tout le monde est parti d’un seul coup, ou a fui vers des camps de réfugiés", selon le porte-parole du HCR. "Il s’agit d’un exode invisible et silencieux".

Selon le gouvernement jordanien, environ 1.000 Irakiens entrent également chaque jour en Jordanie.

Le HCR estime également que 425.000 Irakiens ont fui cette année leur domicile pour un autre lieu de vie dans le pays, ce qui fait d’eux des "déplacés internes", essentiellement en raison des violences entre chiites et sunnites qui ensanglantent l’Irak depuis février.

Ron Redmond a également expliqué que le HCR avait établi, avant le début de la guerre en mars 2003, un plan d’action prévoyant 600.000 réfugiés et déplacés irakiens. L’organisation onusienne avait réuni un budget de 154 millions de dollars, mais l’a réduit à 29 millions de dollars depuis, aucun exode massif n’ayant été constaté dans les premiers mois du conflit.

Le HCR estime aujourd’hui à 1,8 million de nombre d’Irakiens réfugiés dans des pays étrangers, et à 1,6 million les Irakiens déplacés à l’intérieur de leur pays. Mais, souligne Ron Redmond, ces chiffres prennent également en compte les personnes ayant fui le pays dans les années 1990.

A l’heure actuelle, environ 700.000 Irakiens se trouvent en Jordanie, au moins 600.000 en Syrie, 100.000 en Egypte, de 20.000 à 40.000 au Liban, et 54.000 en Iran.

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)