Accueil du site - Contact

L’Armée du Mahdi exécute publiquement les femmes « adultères »

09/11/06, Bagdad - Bien que les crimes « d’honneur » aient considérablement augmentés depuis la guerre, les exécutions publiques de femmes sont un phénomène nouveau. Selon nos estimations, au moins trente femmes sont tuées tous les mois pour des raisons « d’honneur », par ces milices à Bagdad et dans les faubourgs

L’Armée du Mahdi (milice chiite, membre de la coalition gouvernementale, dirigée par Muqtada al-Sadr) vient de lancer une nouvelle vague d’exécutions publiques de femmes. Les flagellations, les pendaisons et les fusillades, selon une procédure routinière, augmentent régulièrement. Dans le secteur shiite de Bagdad, qui incluse Nuwab Al-Thubat et Al-Amin, trois jeunes filles ont été tuées durant le second week-end de novembre.

Le 9 novembre, une militante de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak, a été témoin de l’une de ces exécutions. Elle était venue enquêter sur les deux précédentes. En arrivant à Nuwab Al-Thubat, elle a entendu les cris d’une jeune femme. Celle-ci était poussée par des miliciens de l’Armée du Mahdi, qui la frappaient violement. Ils l’ont amenée dans un terrain de football, lui ont passé un câble autour du coup et l’ont pendus aux buts. Ensuite, ils ont transpercé son corps de plusieurs rafales de balles. Son frère a tenté de venir l’aider ; il a été tué également.

L’Armée du Mahdi, dont de nombreux membres travaillent dans la police, sont volontaires pour punir les femmes « adultères » par la torture et l’exécution publique. Bien que les clercs shiites aient légalisé le mariage « Mutaa » (mariage « pour le plaisir », à durée limitée, généralement assimilé à la prostitution), la plupart des femmes qui le pratiquent sont ensuite victimes de crimes « d’honneur » perpétrés par les hommes de leur propre familles ou par les miliciens de l’Armée du Mahdi

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)