Accueil du site - Contact

Déclaration officielle du Congrès des libertés en Irak sur l’excution de Saddam Hussein

L’exécution de Saddam vient d’être annoncée au monde entier. Comme le Congrès des libertés en Irak (IFC) l’avait dénoncé dès que la sentence de mort a été rendue, ce procès n’a rien a voir avec la justice, ne restaure en rien la dignité du peuple irakien et ne préserve pas les « droits de l’homme’, qui ont été violés plus jamais dans le « nouvel Irak démocratique ».

Ce procès a servi à couvrir la responsabilité les crimes des USA et des groupes religieux en Irak. Il a servi à cacher la réalité des 655 000 morts depuis mars 2003. Il permis de fermer les yeux sur la guerre civile et religieuse qui chaque mois est plus violente. Il a permis de masquer les déplacements massifs d’Irakiens et l’immense ruine de la société. Enfin, il a permis de divertir l’attention du public du misérable échec du projet américain et de son gouvernement ethnico-religieux fantoche, qui n’ont ramenés aux irakiens ni la stabilité, ni la sécurité.

Le Congrès des libertés en Irak déclare que les droits de l’être humain et la justice ne pourront pas triompher tant que Bush, Blair et les dirigeants des fractions ethnico-religieuses ne seront pas jugées, comme l’ont été Saddam et ses proches, pour les crimes qu’ils ont commis contre les Irakiens.

Le Congrès des libertés en Irak condamne le fiasco de cet échec et son verdict maffieux. Il condamne l’usage de la peine capitale, comme le déclare son Manifeste, et demande l’abolition de cette atteinte majeure aux droits de l’être humain. Des criminels comme Bush, Blair et les pantins dont ils tirent les ficelles ne ramèneront jamais la justice et la paix en exécutant Saddam.

Le Congrès des libertés en Irak appelle le peuple irakien à poursuivre sa lutte et à se rejoindre ses rangs pour mettre dehors l’occupation et les factions ethnico-religieuses. Il ne peut y avoir de justice, ni de droits de l’être humain tant que l’occupation et son gouvernement fantoche dureront.

Congrès des libertés en Irak, 29 décembre 2006

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)