Accueil du site - Contact

Les persécutions exercées à l’encontre des homosexuels irakiens continuent

Chantage, mutilations et assassinats sont toujours d’actualité

Le Foreign & Commonwealth Office / Ministère des affaires étrangères et du commonwealth (FCO) a promis de sévir rapport aux persécutions subies par les homosexuels irakiens. Le massacre de ces personnes par des escadrons de la mort islamistes est encore une conséquence du chaos et du carnage dans ce pays assiégé. Il semblerait que personne n’est sûr de ces milices fondamentalistes, qui prennent pour cibles des irakiens sous prétexte de "crimes contre l’Islam", ce qui est susceptible d’inclure également le fait de boire de l’alcool, d’avoir un patronyme sunnite ou de ne pas porter le voile si vous êtes une femme.

Les homosexuels sont toujours victimes de chantages, de mutilations ou d’assassinats. En 2005, le grand Ayatollah Ali Al-Sistani, principale autorité musulmane du pays, a émis une fatwa ordonnant l’exécution des homosexuels Irakiens. Le leader rebelle Muqtada al-Sadr et ses adeptes ont également prouvé leur motivation à assassiner des homosexuels. L’insistance de ces derniers ainsi que des organismes concernés par les droits humains a contraint le FCO à combattre ces types d’attaques.

Pas plus tard qu’en Mai dernier, une lettre rapidement rédigée par les agents du FCO montrait sa réticence à aborder ce problème. "Nous sommes bien conscients du bilan relatif aux activités des prétendus escadrons de la mort en Irak qui, paraît-il, s’attaqueraient aux personnes qui ne partagent pas leurs valeurs", dit la lettre. "Ce problème a été essentiellement concentré sur les différences d’ethnies et de croyances religieuses. Mais d’après les comptes-rendus, nous savons que cela se développe jusqu’à inclure l’orientation sexuelle". Cependant, il est difficile d’évaluer clairement l’étendue du problème et à quel point il reflète la criminalité et les tensions locales, par opposition aux mouvements organisés contre des groupes ou personnes en particulie. Avril 2006 a connu davantage d’hésitations de la part du FCO concernant les comptes-rendus sur les persécutions des homosexuels.

Dans un communiqué, un agent du FCO a fait part de son opinion : " Les lois irakiennes sur l’homosexualité sont ambiguës. A notre connaissance, il n’y a pas de loi spécifique qui puisse la condamner, cependant, il en existe d’autres qui laisseraient sous-entendre que l’homosexualité est illégale". Néanmoins, au cours du mois d’Août 2006, les attaques exercées à l’encontre des homosexuels se révélaient être un sujet brûlant. Le journal The Observer a publié un article : "Les homosexuels fuient l’Irak parce que les escadrons de la mort chiites ont trouvé une nouvelle cible". Un certain nombre de personnes a commencé à écrire au FCO, lequel a préparé l’énoncé suivant en guise de réponse : "Nous sommes conscients des violences croissantes et des tentatives d’intimidations exercées à l’encontre des homosexuels en Irak". Ceci dans le contexte des montées de violences contre les civils irakiens, lesquelles incluent les violences contre les femmes, et par extension celles qui traquent les minorités. "Nous condamnons toutes formes de brutalités et d’intimidations et nous travaillons avec le gouvernement irakien pour combattre ce fléau, y compris en apportant un soutien solide aux forces de sécurité irakiennes. Par ailleurs, nous oeuvrons à promouvoir le respect des lois et des droits humains par et pour les irakiens.

"Tant que nous pourrons prendre connaissance de la montée des violences envers les minorités, nous tenterons, avec le gouvernement irakien, et de manière légale de trouver des solutions". Mais Peter Tatchell, militant pour les droits des homosexuels, nous avertit que ces meurtres sont autant de signes de mauvais augures pour l’avenir. Dans le New Humanist, il accuse des policiers et des ministres irakiens de fermer les yeux sur ces meurtres, et soutient que : "L’exécution des homosexuels irakiens par les escadrons de la mort islamistes et les milices est symptomatique du sort qui attend les irakiens si les intégristes continuent à gagner du terrain. Le récapitulatif des assassinats d’homosexuels est le signal d’alarme d’une barbarie à venir.

16 Février 2007, Alexis Hood

Voir ce lien : <http://www.pinknews.co.uk/news/arti...>

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)