Accueil du site - Contact

La critique de Dissidences, par Jean-Guillaume Lanuque

Nicolas DESSAUX (coordonné par), Résistances irakiennes. Contre l’occupation, l’islamisme et le capitalisme , Paris, L’échappée, collection « Dans la mêlée », 2006, 176 pages, 10 euros. Mai 2007*

Avec ce recueil d’entretiens réalisés autour de personnalités appartenant à la résistance irakienne d’extrême gauche, mais majoritairement en exil dans des pays anglo-saxons, Nicolas Dessaux nous permet de découvrir tout un pan de l’activité politique irakienne scandaleusement ignoré par nos grands aussi bien que nos petits médias. Toutes les figures interrogées ici sont affiliées au courant incarné par le Parti communiste-ouvrier, une organisation qui plonge ses racines dans la révolution iranienne de la fin des années 1970 et affiche une vision assez personnalisée du marxisme, très hostile, en particulier, au nationalisme sous toutes ses formes.

Parmi les éclairages les plus intéressants, à travers les interviews de Muayad Ahmad et, dans une moindre mesure, d’Ali Abbas Khalif, il faut impérativement citer la nature du soulèvement kurde de 1991, avec l’apparition de conseils ouvriers (« shura ») dans les districts et les usines, certes pendant trois semaines seulement, rencontrant l’opposition des nationalistes kurdes et la répression de Saddam Hussein ; on comprend d’autant mieux la passivité des Etats-Unis à l’égard de cette révolte éminemment progressiste. Avec le témoignage poignant de Surma Hamid, c’est aux difficultés de la lutte féministe que nous sommes confrontés, lutte pour l’égalité et contre les mutilations sexuelles imposées aux filles, contre laquelle se dresse l’union sacrée des islamistes et des nationalistes kurdes de l’UPK et du PDK. On peut également citer Thikra Faisal, étudiante membre du syndicat des étudiants progressistes, qui a mené la lutte contre les tentatives des islamistes d’imposer leurs règles de vie à l’intérieur de l’université de Bassora. Le trait d’union entre ces deux secteurs de la lutte est incarné par Houzan Mahmoud, une des portes paroles du Congrès des libertés en Irak, une coalition de forces laïques et progressistes qui prend peu à peu de l’importance dans le pays, depuis sa création en mai 2005.

Autre domaine de lutte, le syndicalisme, avec les témoignages de Qasim Hadi et Akram Muhammad Nadir, deux dirigeants du syndicat des chômeurs : si les revendications, dans la situation actuelle de l’Irak, visent bien sûr la satisfaction de besoins de base, elles n’en sont pas moins combattues par les forces d’occupation et le gouvernement fantoche irakien, qui n’hésitent pas à s’appuyer sur le code de travail en vigueur sous Saddam Hussein interdisant les syndicats et les grèves ! Ali Abbas Khalif, également syndicaliste, donne en outre un éclairage sur les luttes de guérillas qui ont existé sous la dictature.

Toutes ces études nous donnent envie de lire une véritable étude sur l’histoire de l’extrême gauche en Irak. Un livre précieux (1), donc, mais trop court, qui en appelle d’autres, beaucoup d’autres, du même genre.

Jean-Guillaume Lanuque

(1) Nicolas Dessaux et d’autres militants internationalistes animent l’organisation Solidarité Irak (99, rue du Molinel, 59 000 Lille) ainsi que le site www.solidariteirak.org , principale source d’informations en langue française sur les luttes sociales dans ce pays. On peut également lire des articles de N.Dessaux dans la presse militante, comme par exemple dans le n° 11-12 de Ni patrie, ni frontières (en ligne) sur le dirigeant communiste Mansoor Hekmat, ou sur http://oclibertaire.free.fr

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)