Accueil du site - Contact

Le collectif de saint-Quentin quitte "Agir contre la guerre" et rejoint Solidarité Irak

COMMUNIQUE

Le collectif ACG St Quentin en Yvelines a décidé le 09/03/04 de quitter « Agir Contre la Guerre » et d’adhérer à « Solidarité IRAK » Les principales raisons de cette décision sont les suivantes :

1) La « direction » d’ ACG a rompu avec le caractère laïque qui était le sien lors de sa création

2) Elle se lie maintenant directement avec des organisations islamiques étrangères au mouvement anti-guerre (Collectif des musulmans de France) pour appeler à des manifestations (ex. Concert « anti-guerre » du 14 mars pour lequel la « direction » d’ACG a tenté, sans succès, d’imposer exclusivement de la nourriture hallal et l’absence d’alcool au bar de l’Elysée -Montmartre !).

3) ACG est devenue la propriété exclusive d’un groupe de militants sectaires (défendant les mêmes orientations pro-islamistes que le SWP anglais) et qui, par des manœuvres anti-démocratiques, en ont cadenassé l’orientation.

4) Tout débat sur les questions fondamentales, notamment le rôle de l’islamisme radical dans l’Irak occupée, mais aussi celle des alliances dans le mouvement anti-guerre est devenu impossible. Tout militant qui conteste l’orientation islamophile monomaniaque de la « direction » (non élue) est systématiquement insulté, traité d’ « islamophobe », de raciste, voir menacé.
Cette orientation, hyper - minoritaire dans les mouvements progressistes (voir la manifestation des femmes du 06/03/04), tend à réduire ACG à une officine islamophile, à en réduire la base et à drainer autour d’elle les pires ennemis des travailleurs et des femmes (le fascisme vert) : c’est un facteur de division (la CNT a voté récemment le retrait de ses militants d’ACG) .
Les militants, privés de toute réflexion sérieuse, sont transformés en marchands de tee-shirts, d’autocollants ou de places de concerts dont ils discutent pendant des heures la couleur ou la taille.

5) Les résistances aux forces occupantes s’appuyant sur le mouvement ouvrier irakien et les mouvements de femmes sont systématiquement ignorées. Aucun contact n’est pris dans ce sens. Qui plus est : la « direction » d’ACG s’est prononcée contre le droit à la parole de HOUZAN MAHMOUD, représentante du mouvement OWFI (organisation pour la libération des femmes irakiennes) dans le cadre du meeting du 20 mars contre la guerre à Paris. Cette interdiction aberrante s’explique par le refus de laisser s’exprimer quelque témoignage que ce soit sur la barbarie des groupes islamistes. Ces derniers, tentent actuellement de terroriser les femmes et le mouvement ouvrier irakien en phase de construction (menaces de mort, attentats, meurtres, fatwas,rapts). Ils agissent en complicité avec l’occupant ( ex. : Islam religion d’état dans la constitution élaborée sous la houlette des occupants).
Au soutien sérieux au mouvement ouvrier irakien, la « direction » d’ACG préfère aujourd’hui les « actions spectacles » totalement inefficaces : occupation pendant ¼ heure d’un café américain des Champs Elysées par une quarantaine d’étudiants

6) « Solidarité Irak » met au centre de son activité l’information sur le combat du mouvement ouvrier, des chômeurs et des femmes. Déjà, elle a noué des contacts étroits avec des organisations de masse en Irak :
· Union des chômeurs d’Irak (130.000 adhérents)
· OWFI (Organisation pour la libération des femmes en Irak) qui met en place des refuges pour les femmes menacées
· Militants syndicaux et politiques irakiens

« Solidarité Irak » combat et mobilise contre l’occupation impérialiste, le nationalisme et l’obscurantisme islamiste.
« Solidarité Irak » défend un idéal socialiste et internationaliste. Elle est opposée aux divisions ethniques, nationales, religieuses, sexistes, racistes et coloniales, aux idées réactionnaires et aux archaïsmes sociaux.

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)