Accueil du site - Contact

Répression contre de employées de banque

La direction de la banque centrale irakienne a envoyé les notices de relevés de compte aux employées, exigeant qu’elles payent une forte compensation, pour de l’argent qui a disparu durant le remplacement de la devise iraquienne et pour la circulation de fausse monnaie dans les banques. Suite à cela, les forces de l’ordre ont arrêté 17 femmes travaillant dans la branche Malaab de la banque Al-Rashid.

Le Parti communiste des travailleurs d’Irak condamne l’arrestation injustifiée des employées de la branche de Malaab, mais aussi la demande de restitution de l’argent. Le PCT d’Irak considère les autorités d’occupation et la direction de la banque centrale comme responsables du détournement de l’argent dans les banques irakiennes. Toutes deux n’ont pas réussi à établir des commissions de comptabilité afin d’aider au processus de remise en place de la devise irakienne. Toutes deux ont rejeté le blâme de manière désinvolte sur les employées de banque et ont prouvé leur propre échec en les arrêtant et en menaçant d’arrêter d’autres employées si la restitution n’était pas payée, en les humiliant et en augmentant les accusations contre elles.

Le Parti communistes des travailleurs d’Irak demande la libération immédiate des employées de banque arrêtées et l’arrêt de toute accusation contre elles. Le PCT d’Irak demande l’arrêt de toutes les autres mesures répressives prises par les forces coalisées et la direction de la banque centrale contre les employés du secteur bancaire. Entre-temps, le PCT d’Irak soutient les employées de la banque centrale et appuie leurs protestations contre l’hypocrisie, les fausses accusations et les menaces de la part des forces d’occupation et les directeurs de banque.

Par le Parti communiste des travailleurs Irak
15 février 04

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)