Accueil du site - Contact

Pour une force armée communiste

Un article du camarade Adel Ahmed, du Parti communiste-ouvrier d’Irak, traduit de l’arabe.

Dans le bourbier de l’Irak du scénario noir, chaque jour, chaque heure un événement inattendu peut se produire. Au sein du peuple, l’espoir d’un avenir meilleur, plus prospère, d’une vie ordinaire et sans histoire, voir même d’une certaine stabilité, s’est éteint. La situation est noire, sombre comme l’esprit qui ne pense qu’à s’en sortir, à préserver sa vie à tout prix. Depuis dix ans que l’intervention américaine a fait chuter le régime baasiste, pas un jour sans une mise à mort sanglante, sans un déplacement de population, sans une violation des droits humains, sans la chute d’une ville entre les mains des terroristes. Cette situation est le cadeau des USA aux masses d’Irak.

Dès son arrivée, les USA ont imposés un gouvernement sectaire, chauvin et religieux. Ils ont offert des strapontins à ceux qui se sont alliés à sa politique agressive. Les forces du scénario noir actuellement à l’œuvre, peuvent remercier mille fois l’Amérique pour leur avoir livré les masses qui croyaient à ses promesses de bien-être, de démocratie et de pluralisme. La bourgeoisie kurde et arabe puis les partis islamistes chiites ont invité les USA à entrer, puis ont promis, joyeusement, de faire de l’Irak une nouvelle Amérique. Ce à quoi nous avons assisté, ce sont les luttes entre ces puissances, les cadavres qui s’amoncellent, faisant de l’Irak un terreau fertile pour l’émergence des courants violents et réactionnaires comme Al-Qaeda et Daesh (« l’État islamique »).

Ces courants ne sont pas contre l’occupation, mais ont participé de manière décisive à ce que l’équilibre des pouvoirs dans la région se fasse en faveur des USA. Ils font partie du plan commun de Barzani, de la Turquie et de l’Arabie saoudite. Cela montre clairement ce qu’a apporté la « démocratie américaine » aux masses d’Irak. Un scénario fait pour tromper tous ceux qui sont attachés à la vie humaine, qui se soucient de défendre leurs moyens de subsistance, alors qu’avec les des révolutions en Égypte et en Tunisie, les masses sont entrées dans l’arène contre les sacro-saintes lois de la bourgeoisie.

Dans cette situation, le peuple a cessé de croire que ces gens pouvaient apporter le salut face aux tragédies auxquelles il est confronté. Il a cherché le salut en lui-même. La lutte armée est ce salut. Les masses sont à la recherche d’un moyen de s’en sortir, et marchent avec toute la force dont elles sont capables pour arracher un havre de paix, pour sauver leur vie.

L’activité des communistes dans une telle situation n’est pas de construire un navire de sauvetage. Ce n’est pas un travail de routine insignifiante et inutile, qui ne prend pas en charge le besoin de sécurité des masses. Il ne fait aucun doute que le communisme doit être la force armée au cœur de l’équation pour le bénéfice des travailleuses et des travailleurs. Le communisme peut animer toute force armée des travailleurs-ses, s’appuyant sur cette force, et imposer contre les forces du scénario noir une atmosphère propice la prise du pouvoir et à la restauration de l’humanité. Les masses ne peuvent reprendre espoir seulement par des mots justes ou raisonnables, mais par le changement du status quo par une pratique réelle. Il faut façonner, dans le contexte du scénario noir, une force qui pourra changer la vie des gens, sur laquelle ils peuvent compter. Le communisme armé peut être une force pour retrouver l’espoir pour de la classe ouvrière et les masses laborieuses.

Le communisme doit défendre les ouvrier-e-s et les travailleurs-ses par la force. Ils-elles peuvent imposer leur politique. Nous devons être armés et défendre chaque pouce de l’esprit humain, mettre au centre la volonté des masses à s’autodéterminer. C’est l’heure ! Le peuple se rangera derrière la politique humaine, contre les forces obscures. Et l’une des bases les plus importantes de cette politique est la formation d’une force armée pour affronter à la fois l’État islamique, la politique des USA et celle des pays de la région. Le communisme signifie préserver les intérêts de la classe ouvrière et des masses laborieuses : aujourd’hui, il signifie préserver leurs vies, et l’espoir d’un changement pour eux-mêmes. C’est une affaire sérieuse. Réfléchissons un peu afin de sauver la société du marasme du scénario noir, pour le bien de l’humanité. Nous n’avons pas d’autre moyen que la fusion avec les masses et leur souffrances, dans une véritable communauté, à la recherche d’un horizon pour sortir de cette situation. Cet horizon ne peut être dessiné que par une force décidée à s’imposer dans la société.

Comme l’a dit Marx : Hic Rhodus, Hic Salta.

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)
- OWFI Sheltering More Women than Ever Before(OWFI - 12 février 2017)
- The city of Mosul is devastated.(OWFI - 12 février 2017)
- In Conversation : Yanar Mohammed on trafficking in Iraq(OWFI - 22 juin 2016)
- From where I stand : Yanar Mohammed(OWFI - 22 juin 2016)
- OWFI Statement(OWFI - 19 mars 2016)
- OWFI held the founding event of organizing a Black-Iraqi Women’s gathering on 16th of February(OWFI - 19 mars 2016)