Accueil du site - Contact

Caen : Un bilan de la campagne de solidarité avec les luttes sociales et féministes au Moyen-Orient

Extrait d’A contrevents, journal du Regroupement révolutionnaire caennais :

À l’été 2014, le dit Etat Islamique (EI) lança son offensive en Irak, remportant rapidement de grandes victoires sur les forces de sécurité de ce pays (qui la plupart du temps fuirent sans combattre ou même tenter de le faire), s’emparant de grandes villes et d’importantes bases militaires regorgeant d’armes (y compris lourdes) et de munitions. Cette offensive s’accompagna de nombreux massacres de masse visant des prisonniers des forces de sécurité, les populations kurdes yézidis, les populations chrétiennes ou chiites, les opposantEs sunnites à l’EI, de pillages, de viols, de vols d’enfants, de mises en esclavage de « mécréantEs » (en l’occurrence surtout des femmes réduites au rôle d’esclave sexuelle et domestique) et créa des centaines de milliers de réfugiéEs.

Les montagnes d’armes capturées par l’EI servirent rapidement à mener une autre offensive en Syrie cette fois-ci visant principalement divers groupes rebelles anti- Assad (même si la plupart sont également islamistes radicaux), des tribus sunnites hostiles à l’EI et surtout les populations kurdes ayant déclaré leur autonomie politique dans trois « cantons » alors géographiquement séparés et situés le long de la frontière turco-syrienne.

À la rentrée de 2014, l’EI avait presque réduit à néant le canton central kurde et assiégeait la ville de Kobanê où les forces kurdes syriennes (les YPG et les YPJ constituées uniquement de femmes combattantes) s’organisèrent pour résister de manière acharnée (et finalement victorieuse dans les mois suivants). Cette situation glob ale entraîna la constitution d’une coalition militaire impérialiste composée d’Etats aussi bien occidentaux qu’arabes pour tenter de freiner l’avancée de l’EI et de garder un contrôle politique sur l’Etat irakien déliquescent.

A Caen, comme dans bien d’autres villes de France et d’Europe, une mobilis ation s’amorç a à l’initiative de la communauté kurde locale, de rares organisations de gauche et d’individus révolutionnaires (dont une bonne partie était en train de créer les bases du RRC).

Plusieurs manifestations et rassemblements de solidarité avec la résistance de Kobanê eurent lieu rassemblant d’une cinquantaine à une centaine de personnes.

Nous, les quelques révolutionnaires qui étions en train de lancer le RRC, participâmes activement à ces premières mobilisations parce que nous étions révoltés par les multiples et atroces exactions de l’EI, conscients de la nature éminemment réactionnaire, dictatoriale et contre- révolutionnaire de cette organisation, parce qu’il nous semblait nécessaire de dénoncer le caractère nettement hypocrite et impérialiste de la dite Coalition Internationale aussi bien que le régime sanglant de Bachar El Assad, parce que l’expérience démocratique menée au Kurdistan syrien, malgré ses limites et inc ertitu des, nous paraissait devoir être défendue car faisant obstacle et offrant une voie alternative au développement du totalitarisme politico-religieux fanatique de l’EI, parce que l’écrasement de la résistance kurde aurait aussi signifié un terrible isolement et affaiblissement des mouvements sociaux, féministes et révolutionnaires en Turquie et parce qu’en Irak le mouvement ouvrier indépendant et le mouvement féministe, minoritaires mais actifs, étaient menacés d’étouffement car coincés entre l’avancée de l’EI, un gouvernement irakien autoritaire et profondément corrompu et le (re)surgissement des milices confessionnelles chiites, liées à l’impérialisme régional iranien et elles aussi profondément réactionnaires.

C’est donc sur la base de la position suivante, « Ni Daesh, ni Assad, ni coalition internationale impérialiste, soutien aux luttes sociales et féministes au Moyen-Orient ! » que le RRC s’engagea dans une campagne de solidarité, qui fut dès le début conçue comme devant s’inscrire dans la durée.
Cette campagne prit des formes diverses entre septembre 2014 et mai 2015 : participation à l’organisation des premières 14 manifestations de soutien à Kobanê de septembre à novembre 2014, organisation, en liaison avec une poignée de militants issus de la communauté kurde locale, de petits rassemblements mensuels de solidarité, de décembre 2014 à mai 2015, avec table de presse et diffusion de tracts destinés à informer la population caennaise sur les résistances sociales et féministes en Syrie et en Irak et à collecter de l’argent pour les réfugiéEs syrienNEs, nombreux collages en centre ville et dans les quartiers et distributions de tracts sur les marchés (affiches par centaines et tracts par milliers), prise de contacts avec des anarchistes de Turquie (de l’organisation DAF), organisation de deux conférences-débats sur la situation en Syrie et en Irak (en novembre 2014 avec Nicolas Dessaux, militant d’Initiative Communiste Ouvrière et du réseau « Solidarité Irak », avec la participation active du syndicat étudiant SL- Caen et, en mars 2015, avec Dashty Jamal, militant de la Fédération Internationale des Réfugiés Irakiens et du Parti Communiste Ouvrier du Kurdistan irakien).

Par ailleurs, étant donné la situation d’urgence, des camarades impliqués dans le RRC et participant à d’autres initiatives révolutionnaires locales poussèrent à la distribution de divers excédents de caisses militantes dont une partie fut envoyée vers l’Irak et la Syrie et un camarade du RRC animant le CATS (Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation) traduisit de l’anglais et diffusa nationalement toute une série de textes sur la situation politique et sociale au Kurdistan Syrien.

Par souci de transparence, nous récapitulons ici les différentes sommes collectées localement et distribuées.

En soutien aux réfugiéEs du Kurdistan syrien :

-  Une première collecte, organisée à l’initiative de la communauté kurde caennaise, effectuée en présence d’un membre de la région parisienne du Croissant rouge du Kurdistan, lors de la manif d’octobre 2014, a réuni la somme d’environ 750 euros (récupérée directement en liquide par le membre du Croissant Rouge du Kurdistan), d’après ce que nous ont déclaré des militants kurdes.
-  Les collectes ultérieures effectuées lors des rassemblement mensuels animés, entre autres, par le RRC jusqu’en mai 2015 permirent de réunir la somme totale de 542 euros qui fut envoyée en 2 versements (un de 442 euros et un de 100 euros) au Croissant Rouge du Kurdistan.

En soutien à l’expérience démocratique et à la résistance armée au Kurdistan syrien :

Les sommes suivantes furent envoyées, via le RRC, au secrétariat français de l’Internationale des Fédérations Anarchistes, qui les a transmis à l’organisation anarchiste turque DAF, qui les a ensuite remises au PYD, un des principaux partis du Kurdistan syrien impliqué dans la création des zones autonomes kurdes. Cet argent a pu servir aussi bien pour les réfugiéEs, des projets constructifs liés à des « communes » (assemblées populaires locales), les services publics de base que pour soutenir l’effort militaire des YPG/YPJ.

-  Un don d’un militant du RRC de 250 euros.
-  400 euros provenant de la liquidation d’un excédent de caisse du Syndicat Intercorporatif Anarcho-syndicaliste (SIA) de Caen.
-  100 euros provenant de la la liquidation d’un excédent de caisse de la Tirelire Libertaire de Caen.

En soutien à l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak :

-  75 euros collectés lors de la conférence de Nicolas Dessaux en novembre 2014 et transmis par lui à l’OLFI.
-  100 euros transmis par paypal et provenant de la liquidation d’un excédent de caisse de la Tirelire Libertaire de Caen.

En soutien à la Fédération Internationale des Réfugiés irakiens :

-  85 euros c ollec tés lors de la conférence de Dashty Jamal en mars 2015 et remis en liquide directement à Dashty.

En soutien au Parti Communiste Ouvrier d’Irak et à celui du Kurdistan (irakien) :

-  500 euros, partagés en 2 parts égales, provenant de la liquidation d’un excédent de caisse du SIA et remis directement en liquide à Dashty.

Pour finir, tous les tracts rédigés par le RRC dans le cadre de cette campagne de solidarité sont consultables et téléchargeables sur notre site internet
(rrcaen.neowordpress.fr). Nous continuons, évidemment, pour certainEs à suivre d’assez prés l’évolution de la situation dans la région et il est probable que celle-ci donnera lieu à des articles réguliers dans ce journal.

Traductions
English
Italiano
Deutsch
Castellano
Other
Português

Thèmes
Situation sociale
Mouvement social
Femmes
Laïcité
Vie de l’asso
Résistances
Moyen Orient
Occupation
Analyses
Réfugié-es
Actions
Témoignage
Photo
Prisons
International
Minorités sexuelles

Auteurs
Fédération des conseils ouvriers et syndicats en Irak
Congrès des libertés en Irak
Solidarité internationale
Parti communiste-ouvrier d’Irak
Fédération internationale des réfugiés irakiens
Yanar Mohammed
Solidarité Irak
Nicolas Dessaux
Houzan Mahmoud
Stéphane Julien
Olivier Théo
Falah Alwan
Bill Weinberg
Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Mansoor Hekmat
Azar Majedi
SUD Education
Camille Boudjak
Parti communiste-ouvrier du Kurdistan
Karim Landais
Muayad Ahmed
Richard Greeman
Tewfik Allal
Alexandre de Lyon
Fédération irakienne des syndicats du pétrole
Yves Coleman
Olivier Delbeke
Regroupement révolutionnaire caennais
Vincent Présumey

Dernières nouvelles
- The Network of Anti-Trafficking in women had held the ninth conference in Dhi Qar in Commerce Hall in Nasria province.(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s staff distributing the first deliveries from the food bags on women and children in the Eastern side of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI’s reception center in the front lines of Rubida village(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI staff distribute flour bags(OWFI - 9 août 2017)
- OWFI refused the Women of Courage Award from the Department of Foreign Affairs of the US(OWFI - 9 août 2017)
- March 8th : A day in opposition against the genocide on the people of Mosul(OWFI - 9 août 2017)
- Important New Support for OWFI’s Work from European Funders(OWFI - 12 février 2017)
- Bread Baking Stoves and Supplies Empower Women in IDP Camp to Feed and Support Many Others(OWFI - 12 février 2017)